Lors de la création de votre entreprise, vous devez prendre certaines décisions. Et l’une des plus importantes est le choix de son statut juridique. Pour ne pas vous tromper, il est mieux de demander à un cabinet comptable Chambéry de vous aider. En attendant, voici les différents statuts juridiques possibles pour les entreprises.

L’entreprise individuelle

Si vous entrez en contact avec un cabinet comptable Chambéry en vue d’être orienté dans le choix du statut juridique de votre entreprise, il est possible que le statut entreprise individuelle vous soit proposé. Il est assez souple et n’impose pas la rédaction de statuts ni la création d’un compte bancaire professionnel. Dans ce statut, on ne distingue pas le patrimoine privé et le patrimoine professionnel. C’est directement au nom du chef d’entreprise que les bénéfices sont imposés, et ce à l’impôt sur le revenu. A propos du chef d’entreprise, il est vu comme travailleur non salarié. Ce statut permet de choisir le régime micro-entreprise.

L’entreprise individuelle à responsabilité limitée

Ce statut est assez récent. Il est abrégé EIRL et associe des avantages de l’entreprise individuelle à ceux de l’EURL. Si votre cabinet comptable à Chambéry vous convainc de choisir ce statut, sachez qu’en tant que chef d’entreprise, vous aurez le statut de travailleur non salarié. Mais notez que vous aurez l’obligation d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Retenez que le statut EIRL reprend les caractéristiques de l’entreprise individuelle, à part le fait que la responsabilité du chef d’entreprise soit limitée au montant des biens affectés à l’entreprise. Aussi, il est possible de choisir une imposition des bénéfices à l’impôt sur les sociétés (IS).

SARL et EURL

Votre cabinet comptable peut estimer que le statut qui convient le plus à votre entreprise est la SARL, qui signifie société à responsabilité limitée. Très souvent, on retrouve ce statut dans les entreprises familiales ainsi que dans les petites et moyennes entreprises. La rédaction des statuts est nécessaire puisqu’il s’agit d’une personne morale. En général, la SARL regroupe entre 2 et 100 associés. Mais il est possible qu’il revêt une forme unipersonnelle, c’est-à-dire 1 seul associé. On parle alors d’EURL ou de SARL unipersonnelle. Sachez que dans ce statut, aucun capital social minimum n’est prévu. En outre, tous les apports sont autorisés.

SAS et SASU

Il est possible que le statut le plus intéressant pour votre entreprise soit la SAS. Si c’est le cas, le Groupe SR Conseil Chambéry vous le dira. Pour créer une SAS, vous devez être au moins 2. Mais ce type de société peut revêtir une forme unipersonnelle. On parle alors de SASU. Le plus souvent, c’est dans le cadre des projets ou des distributions de dividendes sont envisagées et les projets prévoyant l’entrée d’investisseurs que ce statut est choisi. Tous les apports sont également permis et aucun capital social minimum n’est exigé. La rédaction des statuts est obligatoire car il s’agit d’une personne morale.

SA

Votre cabinet comptable à Chambéry vous conseillera certainement de choisir le statut SA si le projet de création de votre entreprise est important. Il faudra toutefois réunir au minimum 7 actionnaires pour créer ce type de société et apporter au moins 37 000 € en capital. Si vous créez une SA, vous devez rédiger des statuts puisqu’il s’agit d’une personne morale. Et votre entreprise peut entrer en bourse. Son fonctionnement impose la mise en place de plusieurs organes, dont un directeur général, un président et un conseil d’administration. Il est bon de savoir que les bénéficies d’une SA sont imposés à l’IS et qu’une option temporaire existe pour le régime des sociétés de personnes.

Par ailleurs, même si ça parait moins évident, votre cabinet comptable pourrait vous recommander de choisir la SNC pour votre entreprise à Chambéry, un statut qui, il faut le reconnaître, est très peu utilisée en France.

Laisser un commentaire