Dans toute forme d’entreprise, qu’elle soit industrielle ou commerciale, un des outils indispensables du gestionnaire est le plan comptable. Regroupant un ensemble de règles et de normes, le document sert de référence à la comptabilité. Même si le plan comptable général diffère d’un pays à un autre, son utilité reste la même. Il a été établi par les experts comptables du pays dans le but d’appliquer et de régir les normes comptables au niveau national et international. Toutes personnes morales tenues d’établir des comptes annuels doivent impérativement disposer d’un plan comptable général. La raison est qu’elles sont toutes obligées de respecter l’ensemble des dispositions défini dans le document.

Anatomie d’un plan comptable

Étant composé de plusieurs parties, il fournit une nomenclature complète des comptes, regroupe les principes généraux applicables aux différents postes et présente un descriptif des documents de synthèse annuelles. Le plan comptable est représenté sous forme d’une arborescence où tous les comptes se décortiquent eux-mêmes en sous-comptes. Ainsi, pour pouvoir se repérer dans son plan comptable, il faut avant tout identifier la nature de l’opération à classer.

Outil d’aide à la décision

Le plan comptable n’est pas qu’un simple accessoire de gestion, il permet aussi de comprendre et d’analyser chaque élément qui compose une entreprise. Grâce aux informations recueillies, les managers peuvent prendre des décisions et apporter des mesures correctives. Les codes et les ordres établis permettent à tous les acteurs concernés de comprendre les opérations et de lire les écritures comptables.

C’est l’outil indéniable des informations financières

Les informations financières doivent être comptabilisées. Le plan comptable est l’outil qui va permettre au gestionnaire de déterminer la nature des opérations, de les enregistrer et de les présenter selon les normes aux différents acteurs concernés. Pour les entreprises industrielles, le plan comptable sert de guide et permet à ces entreprises de rentrer dans le circuit formel et organisé. Non seulement elle apporte l’harmonie dans l’organisation mais permet à l’entreprise d’être performante et crédible auprès des établissements de crédit et des institutions financières.

Clé de voûte d’un business en bonne santé

L’une des fonctions principales du plan comptable est d’établir des comptes qui relatent la santé financière d’une entreprise. Grâce à ces comptes, les managers peuvent identifier si l’entreprise réalise des pertes ou des bénéfices. Tous les éléments sont classés et ordonnés de façon à ce que son usage soit aisé même pour une personne qui ne s’est pas spécialisée particulièrement dans le domaine de la comptabilité. Il est plus facile de repérer les charges ainsi que les produits dans une écriture. Ainsi, le plan comptable est un outil incontournable pour contrôler la santé financière d’une entreprise.

Risque de non-application

Il n’existe pas de sanctions directes prononcées par la loi concernant la non-application du PCG. Toutefois, les risques sont colossaux et peuvent contraindre une entreprise à exercer dans la mauvaise voie. En effet, les informations collectées et enregistrées ne donneront pas une image fidèle de l’entreprise et elle risque de présenter des fausses informations. Les dirigeants s’exposent alors à de lourdes sanctions. Par ailleurs, toute présence d’irrégularités ou de manque d’information mettrait l’entreprise et les dirigeants dans des situations défavorables aussi bien au niveau organisationnel qu’en matière pénale.

Laisser un commentaire